Critères : comment prendre en compte le coût du cycle de vie ? Et comment éviter les pièges ?

Critères : comment prendre en compte le coût du cycle de vie ? Et comment éviter les pièges ?

Vous voulez introduire dans vos critères de notation un critère relatif au coût au cycle de vie.

Cela peut modifier l’évaluation du prix en internalisant les coûts relatifs à l’acquisition des matières premières, à l’utilisation de l’énergie, aux frais de maintenance, aux coûts de transport, aux coûts liés à la fin de vie etc.

Certains de ces coûts vont alourdir le prix, car ils sont décaissés. D’autres peuvent alèger le prix comme des recettes liées à la valorisation des déchets.

A-t’on le droit d’introduire un tel critère ?

Oui car il existe un lien avec l’objet du marché et ses conditions d’exécution.

L’acheteur a-t il le droit de prendre en compte dans la comparaison des offres de telles caractéristiques ?

Oui à condition d’indiquer dans les documents de consultation les données que doivent fournir les candidats et la méthode utilisé pour calculer le prix du cycle de vie sur cette base.

Conclusion.

Agir avec prudence